Actualité
Trier
Plus récentsPlus consultés
Dakar 2012 : les Mini au rendez-vous

Chaleco renoue avec la victoire, les Mini au rendez-vous

 

 

Blessé pendant une bonne partie de l'année, Francisco Lopez a remporté la première étape du Dakar 2012 à moto, dominant un Top 5 provisoire qui rompt avec la tradition. L'Argentin Javier Pizzolito, 19ème l'an dernier, signe le 3ème temps, mais un autre motard du pays, Jorge Andres Martinez Boero, est décédé après une lourde chute (voir communiqué spécial). En autos, un trio de Mini a pris la tête de la course avec Novitskiy, Holowczyc et Peterhansel, mais Nasser Al Attiyah et son Hummer connaissent déjà de sérieux problèmes mécaniques. En camion, Marcel Van Vliet s'impose comme en 2009 dans la première étape.


Du neuf dans la catégorie auto. Si la probabilité de la victoire d'une Mini était à la portée des pronostiqueurs les moins aguerris, l'identité du vainqueur tombe comme une petite surprise. Le kilométrage du jour rend la performance peu représentative, mais Leonid Novitskiy a tout de même sorti son meilleur pilotage pour aller chercher sa première victoire de spéciale sur le Dakar. Parti en 13ème position, le champion du monde de rallye raid 2011 est venu coiffer ses deux coéquipiers Krzysztof Holowzyc et Stéphane Peterhansel sur la ligne d'arrivée, avec respectivement 5' et 9' d'avance. Au bilan de la journée, X-Raid place donc un trio de Mini aux commandes de la course, devant Giniel De Villiers qui étrenne efficacement son Toyota Hilux sur le Dakar.

 

La situation semble beaucoup plus inquiétante pour Nasser Al Attiyah, qui disputait aujourd'hui sa première course au volant d'un Hummer. Si le déficit chronométrique de 9'45'' qu'il accuse sur Novitskiy ne présente pas de caractère de gravité, c'est plutôt la fiabilité de son véhicule qui pose de sérieux problèmes. A 2 kilomètres de l'arrivée de la spéciale,  le H3 s'est arrêté pour un problème de pression d'huile, et le pilote qatarien a dû finir « à la ficelle », secouru par son coéquipier Robby Gordon. Au rayon des surprises et des déceptions, la contre-perf du jour revient pourtant à Alfie Cox, qui a terminé son Dakar avant même d'avoir atteint la fin de la spéciale. L'ancien motard sud-africain, qui portait un projet ambitieux avec le Team Pewano, a brulé la Volvo XC60 qui faisait ses débuts sur le Dakar. L'équipage sort indemne  de cet incendie, mais la voiture est totalement détruite par les flammes.

 

Dans la course quad, Sergio La Fuente avait quitté le Dakar 2011 avec la satisfaction de l'achever à la 14ème et dernière place du classement général. Il revient sur l'épreuve en signant le meilleur temps de la spéciale, inscrivant pour la première fois le nom d'un Uruguayen  au palmarès. Il goûte aussi la fierté de devancer  de 54'' Marcos Patronelli, vainqueur du Dakar 2009, pendant que Tomas Maffei se trouve en embuscade à 1'07''.

 

En camion, il faut certainement remonter très loin pour trouver trace d'une étape dans laquelle aucun Kamaz ne figure dans les 4 premiers de l'étape. Marcel Van Vliet, qui avait manifestement coché cette étape inaugurale, remporte sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar après s'être imposé le premier jour du Dakar 2010… à Santa Rosa. Cette fois-ci, il devance Gerard Derooy de 26'' et Franz Echter de 56''. Surtout, trois camions Iveco se classent dans le Top 6, avec Miki Biasion et Hans Stacey qui confirment la forte impression faite par les camions turquoise.



Communiqué de presse ASO

vincent artigue, le 01/01/2012
Contacts
  Mentions légales - Photographies non contractuelles