Actualité
Trier
Plus récentsPlus consultés
Dakar 2012 : Que la course commence
Dakar 2012 : Que la course commence

443 véhicules participeront au Dakar 2012, dont le départ sera donné de Mar delPlata, en direction de Lima, que les pilotes atteindront après 8300 kilomètres à parcourir en Argentine, au Chili et au Pérou. La chasse pour les quatre titres à conquérir est ouverte.

 

En cette saison, les vacanciers de « la Feliz » affluent quotidiennement vers les plages. Mais aujourd’hui, le point qui aimante tous les badauds se situe légèrement en retrait, sur la Plaza Colon. Un podium y a été installé pour la présentation des équipes au public, avant de commencer la course. Le défilé se joue généralement devant plusieurs dizaines de milliers de spectateurs, qui admirent et applaudissent cette année 443 véhicules. En dépit de l’ambiance de fête qui règne sur la ville, c’est tout de même la soupe à la grimace pour une poignée de concurrents, qui devront faire une croix sur leurs ambitions. En effet, 7 quads n’ont pas passé le cap des « vérifs » techniques, les véhicules étant trop éloignés du modèle de série qu’ils sont censés présenter. Or dans la catégorie, les « prototypes » sont interdits ! S’ils sont autorisés à prendre le départ, Josef Machacek (5 fois vainqueur), LukaszLaskawiec (3ème en 2011), Christophe Declerck (4ème en 2011), RafalSonik, Antoine Leconte, NorbertoCangani et MaciejAlbinowski n’apparaitront pas au classement général. La voie semble libre pour les frères Patronelli, ou en tout cas pour une bataille entre Sud-américains.

S’ils ne sont pas encore fixés sur leur sort, quatre motards se trouvent eux-aussi dans une situation qui les fera certainement sourire dans quelques jours, mais qui provoque pour l’instant quelques aigreurs d’estomac. Les motos d’Iain Stevenson, Neil Scott-Thomas, Darryl Curtis et Greg Raaf ont en effet été ralenties dans leur périple depuis les Etats-Unis. Le bateau sur lequel elles avaient embarqué n’est arrivé que dans la journée du 31 décembre à Delta Dock, à environ 500 km de Mar delPlata. Pour leur donner une chance d’achever ce premier contre-la-montre, les organisateurs ont accepté d’anticiper la partie administrative de leurs « vérifs » et de solliciter l’aide de l’administration argentine pour faciliter les procédures douanières, mais rien ne dit que les quatre motards seront au départ de la première étape. David Castera, directeur adjoint du rallye, leur a donné rendez-vous à 5h demain matin s’ils sont en mesure de présenter leurs motos pour des « vérifs » techniques simplifiées.

 Les quatre victimes des hasards du trafic maritime ne pensent qu’à prendre le départ, mais une poignée de pilotes est déjà tournée  vers la victoire à Lima. C’est le cas de Cyril Despres et de Marc Coma, qui se sont présentés vêtus d’une chemise orange identique dans les allées des « vérifs ». La décontraction et la camaraderie tranche avec la tension qui marqué leur relation dans les dernières années, et le tenant du titre affiche sa bonne volonté dans ce domaine : « c’est beaucoup plus tranquille entre nous, je préfère largement commencer la course dans cet état d’esprit ». En autos, Nasser Al Attiyah fait lui aussi équipe avec un ancien rival, Robby Gordon, qui lui a confié un Hummer H3 maquillé aux couleurs du Qatar. Et c’est probablement un ancien collègue qu’il devra dominer pour tenter de conserver son titre. Car Stéphane Peterhansel semble armé avec sa Mini pour aller chercher le 10ème titre qui lui échappe depuis plusieurs années. 


Communiqué officiel ASO
vincent artigue, le 01/01/2012
Contacts

site officiel

  Mentions légales - Photographies non contractuelles