Actualité
Trier
Plus récentsPlus consultés
SONANGOL AFRICA ECO RACE ETAPE 4
SONANGOL AFRICA ECO RACE  ETAPE 4

ETAPE 4 : samedi 31 décembre 2011 - MAHMID / ASSA

SS : 414 km – Liaison : 75 km

LE TEAM SONANGOL SCHLESSER GARDE LE CAP ! !

Cette quatrième étape du Sonangol Africa Eco Race fut loin d’être une formalité. La plus longue spéciale du rallye sur le sol marocain passait par un certain « Erg Chegaga », célèbre pour avoir piégé bon nombre de concurrents au fil des ans. Pour le Buggy Sonangol Schlesser, ce ne sont pas les dunes mais bien une crevaison qui ont ralenti la progression de l’équipage. La troisième place sur le chrono du jour et près de 6 minutes d’avance au général, Jean-Louis Schlesser et Cyril Esquirol conservent l’avantage.


Sur les 414 km de spéciale entre Mhamid et Icht, les concurrents du Sonangol Africa Eco Race n’ont pas boudé leur plaisir en franchisant l’Erg Chegaga et en s’offrant une pointe de vitesse sur le magnifique chott du Lac Iriki. Une journée variée et haute en couleurs. Pour le Team Sonangol Schlesser, seul grain de sable, une crevaison qui coûte sans doute la victoire d’étape au « Renard du Désert ».

« Nous sommes partis gentiment ce matin. Jackie Loomans est passé mais s’est planté dans la deuxième dune. Nous nous sommes donc retrouvés en position d’ouvreur dans les dunes ! A la fin du cordon, au CP, nous nous sommes arrêtés quelques minutes pour vérifier les pressions de pneus. Jackie Loomans en a profité pour reprendre l’avantage et nous avons suivis dans sa poussière. Malheureusement, un peu plus loin, nous avons été victime d’une crevaison. Régis Delahaye a saisi sa chance et signe le scratch !

C’était une très belle spéciale, une de plus… L’année prochaine (c’est à dire demain !), nous allons souffler un peu et cela ne fera pas de mal. Nous n’aurons « que » 290 km de spéciale. »


Cyril Esquirol apprend à apprécier, un peu plus chaque jour, sa vision de la course du baquet de droite.
« Encore une bonne journée et une belle étape. J’avais beaucoup d’appréhension en abordant le cordon de dunes mais finalement, tout s’est remarquablement bien passé. Le Buggy Sonangol Schlesser m’impressionne chaque jour un peu plus. »

Demain, seulement 290 km de spéciale, la plus courte du rallye sur un tracé plus rapide. Les concurrents plongeront encore un peu plus au Sud en ralliant le bivouac d’As Sakn.


Communiqué de presse équipe

vincent artigue, le 01/01/2012
Contacts
  Mentions légales - Photographies non contractuelles