Actualité
Trier
Plus récentsPlus consultés
SONANGOL AFRICA ECO RACE ETAPE 2
SONANGOL AFRICA ECO RACE  ETAPE 2

ETAPE 2 : jeudi 29 décembre 2011 - NADOR / TARDA

Liaison : 239,40 km – SS : 276, 90 km – Liaison : 106 km

LE TEAM SONANGOL SCHLESSER S’ECHAUFFE !

Un gros succès à Saint Cyprien, une descente de l’Espagne sans histoire et une première étape marocaine difficile parfaitement négociée, tel est le bilan plutôt positif de Jean-Louis Schlesser, Cyril Esquirol et leur Buggy Sonangol Schlesser.


Après le succès remporté par Jean-Louis Schlesser et son nouveau Buggy Sonangol Schlesser auprès des nombreux spectateurs présents à Saint Cyprien pour les vérifications techniques et administratives, c’est par l’autoroute que l’équipe Schlesser Aventure a rejoint Almeria dans le sud de l’Espagne pour embarquer sur un Ferry, direction Nador au Maroc. Une traversée de la Méditerranée sans histoire au cours de laquelle Jean-Louis Schlesser et son nouveau co-pilote Cyril Esquirol, triple Champion du Monde d’Enduro, en ont profité pour peaufiner la première étape marocaine du Sonangol Africa Eco Race. Une étape de 622 km dont 277 km de spéciale. Direction plein sud sur des pistes alternant parties roulantes et portions techniques faisant la part belle au pilotage, sans oublier de nombreux changements de directions.

Une mise en jambe plutôt « dynamique » que Jean-Louis Schlesser commentait à l’arrivée :
« C’est toujours un immense bonheur de retrouver l’Afrique. En même temps, j’ai toujours la boule au ventre avant de m’élancer dans une spéciale car je ne sais jamais sur aquoi je vais tomber. A juste titre car aujourd’hui, le tracé était particulièrement costaud, dans la pure tradition des spéciales marocaines. Pour sa première expérience en tant que copilote, Cyril Esquirol a eu énormément de travail avec les nombreux changements de direction et la succession de difficultés. Il a malgré tout fait du bon boulot et même si nous avons perdu un peu de temps par manque de coordination, il apprend très vite et je suis sûr que nous allons être rapidement performants. D’autant plus que notre nouveau Buggy Sonangol Schlesser a parfaitement fonctionné et que les dernières évolutions apportées sont vraiment bénéfiques. Je suis confiant pour la suite. »

Une confiance parfaitement justifiée puisque le Buggy Sonangol Schlesser est sorti deuxième de cette première spéciale pourtant particulièrement éprouvante pour les machines et les hommes. D’ailleurs, si Jean-Louis affichait une étonnante fraicheur en sortant de l’habitacle à l’arrivée au bivouac de Tarda, Cyril Esquirol avouait être pressé de passer à table : « J’ai connu une journée intense. J’étais plutôt stressé ce matin avant le départ car j’ignorais totalement si je serais à la hauteur du talent de mon pilote. Je suis un peu rassuré car, même si cela va très vite et que j’ai parfois eu du mal à suivre le rythme des nombreuses notes du road-book, nous n’avons perdu finalement qu’assez peu de temps. Jean Louis est un fabuleux professeur et un pilote hors pair. Je dois encore trouver des automatismes par rapport aux instruments de navigation mais une chose est sûre, je me régale. »

Demain, le Buggy Sonangol Schlesser s’élancera en deuxième position dans la troisième étape qui conduira les concurrents de Tarda à Mhamid. Dans cette spéciale de 375 km annoncée par René Metge comme roulante, plaisante et comportant les premières dunes, Jean-Louis Schlesser et Cyril Esquirol tenteront de remporter leur première victoire sur le Sonangol Africa Eco Race 2012.


Communiqué officiel équipe Sonangol

vincent artigue, le 30/12/2011
Contacts
  Mentions légales - Photographies non contractuelles